Vernis à ongles

Savez-vous que le vernis à ongles semble avoir été inventé par les Chinois vers 3000 avant JC, toutefois Japonais et Italiens pensent avoir été les premiers à l’utiliser.

Les Chinois utilisaient une laque de couleur, faite à partir d'une combinaison de gomme arabique, de blancs d'œufs, de gélatine et de cire d'abeille. Ils ont également utilisé un mélange composé d'une poudre de pétales de rose, d'orchidée et d'impatiente mélangée à de l'alun. Ce mélange, lorsqu'il est appliqué sur les ongles pendant quelques heures ou toute la nuit, laissait une couleur allant du rose au rouge.

Les Égyptiens, quant à eux, utilisaient des teintures brun-rouge obtenues à partir de henné pour colorer leurs ongles mais aussi le bout de leurs doigts, teinture encore fréquemment utilisée de nos jours.

En Chine, durant la dynastie Zhou vers 600 avant J.-C., les familles royales utilisent de l'or et de l'argent pour embellir leurs ongles. Un manuscrit Ming du XVe siècle cite le rouge et le noir comme les couleurs choisies par la royauté, pendant les siècles précédents.

Les Égyptiens aussi utilisent la couleur des ongles pour indiquer l'ordre social, avec des nuances de rouge dans la partie supérieure. La reine Néfertiti, épouse du roi Akhenaton, colorait en rouge rubis ses ongles de mains et de pieds. Cléopâtre préférait, quant à elle, une teinte rouille intense. Les femmes de rang inférieur qui coloraient leurs ongles n'étaient autorisées qu'à utiliser des teintes pâles, et aucune femme n'osaient afficher la palette de couleurs utilisée par le roi ou la reine.

Les Incas sont connus pour avoir décoré leurs ongles avec des représentations d'aigles.

On ne sait pas exactement comment ont évolué par la suite ces pratiques antiques. Au début du XIXe siècle, les ongles étaient teintés en rouge avec des huiles parfumées puis meulés et lustrés avec une peau de chamois, plutôt que de simplement peints. Même un siècle plus tard, les femmes continuent de polir leurs ongles en les massant avec des poudres et des crèmes teintées pour les rendre brillants. Un tel produit de lustrage vendu à cette époque était la pâte Graf's Hyglo. Un certain nombre de femmes au cours de cette période teintaient leurs ongles avec des vernis clairs et brillants appliqués avec des brosses en poil de chameau. Vers les années 1920, lorsque la peinture automobile est créée, cela inspire la création d'émaux de couleur pour les ongles et c'est à Michelle Ménard que l'on doit l'invention des vernis à ongles actuels.

vernis OPI